Comment faire du vélo sur la neige ?

Comment faire du vélo sur la neige ?

vélo sur la neige

Le sol sec est un luxe dans certaines régions quand l’hiver pointe le bout de son nez. En Savoie, j’habite à 1000 m d’altitude environ, et si je veux continuer à faire du vélo entre décembre et mars, il me faut absolument savoir pédaler sur la neige.

J’ai mis du temps à prendre le coup de main, mais aujourd’hui, je peux vous livrer mes astuces. Une fois que vous savez faire du vélo sur la neige, ce n’est plus une contrainte. Mieux, j’adore le faire !

De nouveaux équipements de cyclisme, de meilleurs vêtements et une prise de conscience croissante de la faisabilité du vélo en hiver développent considérablement l’activité.

Habillez-vous bien, utilisez des phares, ajoutez peut-être des pneus à crampons, et faire du vélo pendant les mois les plus sombres peut être confortable et efficace.

Voici des conseils pour vous aider à vous familiariser avec la scène cycliste hivernale :

1. Suivez la déneigeuse en ville

Des pistes cyclables sont régulièrement déneigées dans les grandes villes. Si vous prenez votre vélo pour aller au travail, partez un peu plus tard que d’habitude pour profiter des passages de la déneigeuse et des véhicules qui auront aplati la neige.

Au final, croyez-le ou non, la route pendant la plupart des trajets en hiver est souvent la même chaussée sèche qu’en été. Le sable, le sel, le soleil et les chasse-neige éliminent la glace et la neige.

2. Évitez les gros freinage

Pour les virages glissants, les coureurs doivent ralentir et rester détendus. Freiner uniquement sur la roue arrière pour éviter de tomber sur les surfaces glissantes. Et préparez-vous à lâcher les pédales si le vélo commence à se mettre en queue de poisson ou à s’incliner.

3. Attention aux autres véhicules

Les voitures sont moins conscientes des cyclistes en hiver et la visibilité est réduite à la nuit tombée. Conduisez sur la défensive. Établissez un contact visuel avec les conducteurs, notamment aux points sensibles comme les priorités à droite ou les ronds points.

4. Choisir le bon vélo

N’utilisez pas votre vélo de route à 3 000 $ ou un vélo de montagne à suspension complète dans la neige. Le sel et le sable peuvent détruire la suspension et les engrenages. Optez plutôt pour un vélo plus ancien que vous désignez pour une utilisation par temps froid, en ajoutant des garde-boue, des lumières vives et des roues d’hiver.

5. Froide et propre

À moins que vous n’ayez l’intention de le nettoyer, gardez votre vélo au frais et rangez-le dans le garage. Une bicyclette à température ambiante dans de la neige neuve peut causer plus facilement la formation de glace sur les freins et les engrenages. De plus, gardez votre chaîne et votre cassette d’engrenage lubrifiées pour un fonctionnement optimal.

6. Les bons pneus

Les pneus à crampons de carbure peuvent augmenter l’adhérence sur la neige et la glace, et certains cyclistes ne jurent que par eux.

7. Plus c’est gros, mieux ça roule !

Les gros vélos sont en train de devenir l’une des options les plus populaires pour les cyclistes, surtout dans les villes où il y a beaucoup de neige. Le large caoutchouc vous permettra de flotter dans la neige fraîche et d’éviter les ornières dans les rues verglacées où d’autres pneus peuvent se coincer.

8. Protégez votre cœur

Toute personne qui aime le plein air sait que la stratification est la clé pour rester au chaud et gérer la transpiration dans le froid. Une tenue courante pour les vélos en hiver comprend un maillot de corps chaud, un pull col roulé et une veste imperméable et coupe-vent.

Pour les jambes, une couche de moins est généralement nécessaire ; de nombreux cyclistes portent des pantalons normaux comme des jeans recouverts d’un pantalon coupe-vent. Si votre trajet est long, songez à porter un collant ou un cuissard en plus en dessous.

9. Protégez votre tête

Les capuches de veste sont un non-non-non car elles reçoivent toute l’air et deviennent très froides. Au lieu de cela, portez des cagoules, des lunettes de soleil ou des lunettes de ski (cela évite de recevoir du gel ou du sable dans les yeux). Ajoutez-y un casque, peut-être plus grand en hiver pour recouvrir toute l’isolation.

10. Protégez vos mains et pieds chauds

Remplacez les gants par des mitaines ou des gants  qui maintiennent les doigts serrés et plus chauds les uns contre les autres. Les bottes d’hiver, et non les chaussures de vélo, sont les meilleures pour les journées les plus froides, mais utilisez des pédales avec une bonne adhérence lorsque vous pédalez.

Au-dessus de 5 degrés, de nombreux cyclistes s’en sortent avec des chaussures de vélo, utilisant des housses en néoprène pour ajouter de l’isolation et amortir l’air chaud.

Il m’arrive aussi de mettre deux couches de chaussettes, mais ce n’est pas le plus pratique surtout quand il faut insérer son pied dans un cale-pieds…

Comment faire du vélo sur la neige ?
Rate this post