Comment se vêtir pour une longue randonnée d’été ?

Comment se vêtir pour une longue randonnée d’été ?

une randonnee en ete

En été, je sors dès que je peux pour marcher. Habitant en Savoie, j’ai la chance de compter des dizaines de sentiers à moins d’une heure de route. J’y croise beaucoup de touristes durant la période estivale et je suis toujours étonné par leurs accoutrements.

Si se vêtir pour une rando à pieds ou à vélo en été est plus facile qu’en hiver, il reste quelques prérequis. Découvrons-les.

Le t-shirt, mais pas que !

Quand il fait chaud, j’opte toujours pour un t-shirt en laine mérinos. Son premier atout en été est une parfaite absorption de la transpiration complétée par une bonne aération. Cela limite la sensation du t-shirt trempé de sueur, aussi désagréable que coupable de vous rendre malade.

J’évite généralement le noir et privilégie des couleurs plus claires pour limiter l’emprise du soleil sur le textile.

Pour le bas, cela dépend du terrain. Si je ne prévois que du sentier en béton ou en cailloux, je mets un short. En forêt, je préfère un pantalon de randonnée qui évite de se couper dans la végétation et demeure une meilleure protection contre les insectes ou les serpents (je croise toujours 3-4 vipères par an durant mes randos).

En tant que Savoyard, je suis très bien placé pour savoir que la chaleur au pied d’une montagne peut vite s’envoler au profit du froid une fois en haut d’un sommet. Si votre randonnée est en altitude ou prévoit des dénivelés importants, apportez une couche supplémentaire. Selon la météo annoncée et la distance, j’alterne entre un simple sweat à capuche et le coupe-vent sportif.

Le soleil n’est pas toujours votre ami

Ma calvitie m’a vite fait découvrir que le soleil tape fort et cela, plus souvent que nous le pensons !

En été, il me paraît désormais inconcevable de sortir marcher une heure ou plus sans une protection contre le soleil sur ma tête. Si vous avez une casquette, c’est le moment de l’emmener avec vous. Comme elle prend très peu de place dans votre sac, mieux vaut en emmener une inutilement plutôt que de l’oublier et de rentrer avec un mal de tête horrible à cause des rayons UV.

Personnellement, je préfère le chapeau Traveller plutôt que la casquette. Plus large, il est confortable et ses rebords protègent encore mieux du soleil. De plus, il évacue mieux la transpiration.

Il est également important de connaître sa peau. Il n’y a aucun problème à porter des vêtements longs pour des activités outdoor en été, au contraire. L’important n’est pas la longueur des manches de votre haut, mais la respirabilité du tissu. C’est pour cela que j’aime tant la laine Mérinos pour mes activités sportives estivales.

Donc, si vous savez que vous prenez facilement des coups de soleil, ne sortez pas en robe courte ou en mini-short pour votre randonnée. L’altitude pourrait vous faire croire que le soleil ne tape pas fort, mais croyez-moi, c’est totalement faux et vous allez le regretter.

Les chaussures de randonnée ne sont pas un style vestimentaire

Les chaussures sont la partie qui me choque le plus chez les randonneurs inexpérimentés en été. Je croise parfois des personnes sur des boucles de 5 heures de marche en tongs ou en sneakers. Je n’ose imaginer l’état de leurs pieds s’ils continuent tout le parcours.

Comme le rappelle la FF Randonnée, la randonnée se pratique avec des chaussures de randonnée. C’est aussi simple que cela. Les chaussures sont un gage de sécurité (diminution des risques d’entorse, protection contre la faune et la flore…) et un meilleur confort (moins d’ampoules, pieds bien maintenus…).

Complétez le port des chaussures de randonnée avec des chaussettes. Les modèles qui aspirent le mieux la transpiration sont les plus adaptés. En effet, l’humidité liée à la sudation peut provoquer d’importantes ampoules et gêner considérablement votre avancée. De même, pour éviter les frottements de la chaussette, optez pour des modèles qui s’ajustent bien à vos pieds sans faire des plis.