Tourisme solidaire et responsable : comment voyager autrement et mieux ?

Tourisme solidaire et responsable : comment voyager autrement et mieux ?

tourisme solidaire en indonésie

Et si, à partir d’aujourd’hui, vos voyages étaient le prolongement de vos engagements quotidiens ?

Le tourisme solidaire s’organise et se développe. Prisé par les nouvelles générations conscientes que de nouvelles habitudes sont nécessaires pour l’environnement, et désireuses d’aider les populations locales, le voyage responsable est un concept que tout citoyen engagé doit découvrir.

Mais, en quoi consiste-t-il réellement ? Comment participer au tourisme solidaire et responsable dès aujourd’hui ?

Que signifie le tourisme responsable ?

Comme la RSE dans les entreprises, le tourisme responsable vise à encourager le respect de l’environnement et des populations locales. Mieux, il peut les aider. En tant que randonneur, alpiniste et campeur, je suis ainsi toujours responsable dans la nature. Je ne jette rien au sol, y compris durant les ascensions. Je vous invite à découvrir la poubelle qu’est devenue l’Everest pour comprendre à quel point mes habitudes semblent rares dans le milieu…

J’essaie également d’emprunter les chemins en place et de nuire le moins possible aux habitats naturels des animaux.

En plus du souci de préserver les ressources naturelles, le tourisme responsable s’intéresse également à la préservation des modes de vie locaux. Par exemple, une agence comme Double Sens propose des voyages avec des objectifs solidaires. Une fois sur place, en plus de la partie excursion, vous pouvez participer à des initiatives locales pensées en fonction des besoins des communautés. Ainsi, vous pouvez par exemple, rénover des façades dans un petit village de pêcheurs au Cap Vert ou découvrir l’agriculture durable à travers des ateliers biologiques au Sri Lanka. Mais, le plus important n’est pas forcément les efforts que vous fournissez, mais votre réelle envie de découverte des communautés.

Vous n’êtes plus au Club Med occidentalisé, mais dans la vraie vie, celle où vous êtes impliqués au coeur des villages, au contact des gens et de leurs traditions.

Comment modifier vos voyages pour les rendre plus responsables ?

Passer par une agence de voyage spécialisée dans le tourisme solidaire est très simple. Vous avez alors toutes les clés en main pour voyager autrement et de façon authentique.

Je n’ai pas encore tenté cette aventure, mais mon plus vieux garçon, adolescent et actif localement pour la sauvegarde de l’environnement, essaie de me convaincre de voyager ainsi. C’est fort possible que j’accepte pour le prochain été, puisque nos vacances en 2020 sont déjà planifiées.

Cependant, rien ne vous empêche de vous montrer responsable dans vos choix de voyage dès aujourd’hui. Par exemple, j’ai réduit mes vols en avion car ce moyen de transport est très polluant. Une fois sur place, je privilégie le vélo pour tous les déplacements courts et les transports en commun quand ils sont disponibles.

Quand je consomme, je préfère les marchés locaux aux grands magasins. À l’étranger, je passe souvent du temps à visiter les échoppes des artisans locaux. Je découvre un savoir-faire fantastique et finis souvent avec des valises débordant de souvenirs pour les proches, tandis que mon argent est allé directement dans les poches du travailleur manuel, et non dans celles d’une multinationale exploitant les ouvriers locaux.

Je vous invite également à ne pas rester entre touristes. Certains pays en développement ont évidemment quelques dangers liés à la sécurité (ex : au Mexique, je ne suis pas sorti dans les quartiers non touristiques la nuit), mais il ne faut pas être parano. Par des gestes et des sourires, vous pouvez discuter avec tout le monde et en apprendre beaucoup. Pour un randonneur, c’est souvent ainsi que l’on découvre des chemins peu fréquentés par les touristes !

Voyager responsable ne signifie pas des efforts financiers ou physiques. C’est un autre style de vie qui, testé, devient vite la seule méthode possible de rencontrer le Monde et ses communautés.