Comment se préparer et s’organiser pour le GR20 ?

Comment se préparer et s’organiser pour le GR20 ?

gr20 corse sommet

Comme dit lors de mon dernier article, je suis en pleine préparation du GR20 en Corse. M’entraîner physiquement pour réussir cette aventure me motive au quotidien. Mais, il y a une partie tout aussi importante qui me passionne moins : la gestion du voyage.

Cela comprend le trajet, l’hébergement, la nourriture… Voici comment je m’y prends.

Déterminer les dates et choisir le ferry

Avec Florent, nous avions choisi plusieurs dates possibles selon nos travails respectifs, tout en évitant de partir les week-ends pour réduire les risques de bouchons. Nous avons ensuite regardé en premier lieu si un ferry était disponible à ce moment-là. C’était le cas, et nous avons donc réservé rapidement.

Choisir son hébergement

Durant le GR20, nous allons soit camper, soit dormir dans les refuges trouvés sur le long du parcours.

En revanche, nous prévoyons deux jours à Calvi, ville proche de la première étape du GR20, pour récupérer de notre trajet. En effet, même s’il n’est pas excessivement long (4 heures de route + une demi-journée de ferry), nous souhaitons récupérer toutes nos forces avant le départ afin de réaliser le parcours entier le plus rapidement possible.

Les hébergements à Calvi sont nombreux. Cette ville attire beaucoup de touristes. Cela a des avantages puisque vous trouvez beaucoup d’offres de qualité, mais les logements sont vite réservés par les vacanciers estivaux.

Nous avons trouvé le nôtre sur le site macorsica.com. Nous avons également pris une nuit aux abords de l’arrivée du GR20 et une dernière à Calvi pour notre retour.

La problématique de la voiture

Quid de la voiture ? Nous arrivons via la voiture et l’amenons jusqu’à Calvi. Mais, ensuite comment faire ?

Je vous rappelle que nous allons marcher pendant deux semaines et aller vers le sud en voiture, et que bien évidemment, le GR20 ne forme pas une boucle.

Nous avons décidé de louer un box pendant deux semaines à Calvi pour garder notre voiture et quelques affaires en sécurité durant la randonnée. Puis, une fois le GR20 terminé, nous allons essayer de trouver un covoiturage pour revenir à Calvi.

Si nous ne trouvons rien, nous finirons sûrement par louer une voiture avec la possibilité de la laisser dans une agence autre que celle où nous l’avons louée. Mais, le prix de cette option étant souvent élevée, nous espérons réussir à l’éviter.

La nourriture

Durant tout le parcours, nous mangerons des rations ou des produits locaux supportant bien la chaleur. Nous amenons avec nous quelques repas lyophilisés, et ferons l’appoint dans les villages franchis durant la marche.

Les produits artisanaux corses sont tellement bons qu’il est inconcevable de manger des pâtes réchauffées durant toute la marche. De plus, les refuges proposent parfois des repas excellents, même s’il faut éviter de se goinfrer sous peine d’avoir du mal à redémarrer le lendemain matin.

Nous avons également noté plusieurs adresses de restaurants aux abords de Calvi pour manger de la bonne chair avant de rentrer en Savoie.

Un GR20, ça se prépare. Si vous en êtes aux mêmes étapes que nous, nous ne pouvons que vous recommander de vous y prendre en avance. Le stress de dernière minute avec le premier pas est vraiment mauvais pour le corps et l’esprit…