Quel est le meilleur mois pour visiter l’Inde ?

Quel est le meilleur mois pour visiter l’Inde ?

temple en inde

Moussons, crue du Gange, températures estivales proches de 40°… L’Inde et son climat peuvent faire peur. Mais, si le pays est devenu une destination de plus en plus prisée par les touristes occidentaux, c’est parce qu’il le mérite.

Au programme d’un séjour en Inde, vous découvrirez une nouvelle culture, une richesse architecturale rare et bien d’autres choses. Pour en profiter pleinement, il vous suffit de choisir le bon mois pour visiter l’Inde. Alors, avant de prendre vos e visa inde, de réserver votre vol et vos hôtels, lisez cet article.

L’Inde n’est pas un petit pays et les territoires sont différemment exposés aux risques de la météo. Par conséquent, plutôt que de réfléchir de façon succinte (ex : « il faut visiter l’Inde du 15 février au 30 septembre »), vous devez réfléchir selon les lieux que vous souhaitez visiter.

New Delhi et ses environs : d’octobre à mars

La capitale New Delhi est souvent une destination aimée du grand public. Si la population est dense et que la vie dans la ville est stressante, elle ne manque pas d’activités et de monuments à découvrir. Située dans la partie nord du pays, New Delhi se visite essentiellement entre octobre et mars.

Durant cette période de l’année, vous bénéficierez de températures modérées et de peu de pluies. Le brouillard a tendance à masquer la vue du magnifique Taj Mahal certains jours de novembre, décembre et janvier, mais sinon, toutes les conditions sont bonnes pour un voyage en toute sécurité.

Agra, autre cité ayant un tourisme de plus en plus développé, se visite à la même période.

  • Inde du sud et Kerala - 7ed
  • Hommage à l'Inde
  • La Vie ailleurs: roman sur l'Inde

Mumbai : d’octobre à mai

Avec ses 18 millions d’habitants, Mumbai est une grande ville indienne. Considérée comme le centre financier du pays, dotée d’un magnifique front de mer et berceau du cinéma bollywoodien, elle regorge de divertissements pour les touristes. Mais, votre envie de la découvrir ne doit pas vous faire oublier les terribles pluies diluviennes qui s’abattent sur la région à partir de mai chaque année.

Pour ces raisons, n’y allez pas en été (de juin à août) et préférez plutôt la période d’octobre à mai. Ces conseils valent aussi pour Goa, situé un peu plus au sud de Mumbai. Cette ville possède quelques-uns des plus beaux hôtels du pays du Monde et s’est imposée en une décennie comme une excellente ville balnéaire.

Kerala et le sud de l’Inde ; de septembre à mars

Les moussons commencent par cette partie de l’Inde localisée à la pointe du pays. Par conséquent, vous devez l’éviter dès le mois d’avril. Cette période de l’année rime souvent avec des routes coupées, des moyens de communication indisponibles et malheureusement, de réels dangers.

Il est donc conseillé de débuter vos visites de la côte de Kerala en septembre et de l’arrêter en mars. Cela vous permet aussi d’éviter les très fortes chaleurs présentes en avril et en mai. La fin d’année est souvent le théâtre de nouvelles pluies, mais leur densité moins forte n’est pas incompatible avec le tourisme.

 

D’autres régions comme l’Himalaya ou le Rajasthan sont des territoires à découvrir une fois dans sa vie. Si vous songez à y aller, n’oubliez pas de vérifier les périodes des moussons et les températures moyennes (que ce soit les plus hautes ou les plus basses, il fait un froid glacial au nord en décembre !).