Les plus belles villes françaises à visiter après le confinement !

Les plus belles villes françaises à visiter après le confinement !

lac annecy

Le confinement fini, je suis comme tous les Français : j’ai des fourmis dans les jambes et j’ai hâte de profiter pleinement de la beauté de mon pays et de sortir de mon salon !

J’ai réfléchi aux villes que j’ai visitées par le passé et ai décidé de vous faire une sélection des plus belles villes à découvrir après le confinement.

L’idée est de réunir des villes sans foule, ouvertes sur la nature avec une richesse culturelle forte.

Annecy : pas seulement parce que je suis chauvin !

J’assume, je débute avec une ville présente chez moi en Savoie : Annecy. Mais, ce n’est pas par chauvinisme. Même sur les meilleurs sites dédiés au voyage comme https://voyageursintrepides.com, vous ne trouvez pas mieux qu’Annecy (bon, je crois que c’est là que commence mon chauvinisme savoyard !).

Plus concrètement, le lac d’Annecy offre un paysage magnifique. Quand l’eau vous invite à la baignade et les pédalos à l’effort physique sur le lac, la vision des montagnes réveille le randonneur en vous.

En bord de lac, si le Vieux-Annecy est un peu trop étroit pour s’y sentir parfaitement à l’aise en période de pandémie, les grandes étendues d’herbes aux alentours vous invitent au farniente en toute sécurité.

Rocamadour, cité médiévale unique

J’ai longtemps hésité avec le Mont Saint-Michel, mais je trouve que l’architecture et les rues de Rocamadour sont plus adaptées à une marche « sûre ».

Située dans le Lot, Rocamadour est une cité médiévale nichée sur une falaise. Si marcher en son sein vous laisse des souvenirs mémorables, j’ai pris davantage de plaisir à son approche. Venu à pieds après une longue randonnée, j’ai été ébloui par cette ville atypique qui grossissait au fur et à mesure que j’avançais.

Si beaucoup de visites doivent être impossibles en ce moment, la vision de la cité et le charme occitan méritent amplement votre venue !

Étretat et ses falaises mythiques

Se trouvant en Normandie, Étretat est très loin de chez moi et explose littéralement la « règle des 100 km » établie par le gouvernement. Cela ne m’empêche pas de me rappeler avec une douce nostalgie ma découverte de cette ville de Seine-Maritime.

falaises etretat

La plage est assez petite et je pense qu’elle peut rapidement être surchargée après le confinement, mais la vraie beauté d’Etretat, ce n’est pas la baignade dans la Manche (toujours aussi froide), mais une marche sur les falaises pour des vues à couper le souffle.

En variante possible, avec des falaises moins impressionnantes, mais des plages plus charmantes, n’hésitez pas à visiter Pornic !

La Dune du Pilat, enfin la mer !

La Dune du Pilat n’est pas une ville, mais un massif. Cependant, si je vous frustre en vous éloignant des plages avec les destinations précédentes, je vous y invite sans crainte avec la Dune du Pilat !

Si le site est adoré par les touristes, il reste suffisamment grand pour des balades tranquilles. Montez à votre rythme la dune, ou si vous êtes un pratiquant du moindre effort, contournez-la.

Puis, profitez des gigantesques plages de l’Océan Atlantique. L’eau y est tellement plus belle et agréable que celle du bassin d’Arcachon situé à quelques kilomètres.

Cassis et ses calanques

En août, le centre-ville de Cassis devient un enfer pour les amateurs d’espaces naturelles comme moi. Cependant, le charme de la ville est indéniable. Ses quelques milliers d’habitants ont une chance incroyable.

En période de déconfinement, je n’irais pas me promener dans les lieux les plus fréquentés. En revanche, pourquoi ne pas louer un bateau et partir naviguer aux abords des falaises et roches ? La vue est extraordinaire.

En tant que passionné de rando, je ne peux que vous recommander de découvrir les Calanques grâce aux marches. Prenez l’équipement nécessaire pour marcher (et ne sous-estimez pas le besoin en eau et les protections contre la chaleur !), gardez en main un GPS ou une carte IGN et réalisez à quel point la liberté de se mouvoir dans la nature comme on le souhaite est vitale !

La France est un magnifique pays. Si je vous déconseille les grandes villes tant que les découvertes culturelles sont gênées (voire interdites), les lieux pour respirer ne manquent pas. Entre merveilles architecturales, exceptions naturelles et pratiques sportives, mon programme est déjà prêt pour l’été.

D’ici là, comme vous, j’attends avec impatience le droit de sortir de mon périmètre local !