Le ski de randonnée à Tignes : quels lieux découvrir en priorité ?

Le ski de randonnée à Tignes : quels lieux découvrir en priorité ?

montagne en hiver

Si ma jeunesse savoyarde m’a transformé en fou du ski alpin, les années qui passent et ma passion de la randonnée ont modifié mes envies quand je pars désormais en montagne durant l’hiver.

Depuis plusieurs années, je fais principalement de la marche en raquettes ou du ski de fond. Ces pratiques d’endurance nécessitent des efforts longs, mais offrent un calme bienvenu par rapport à l’engouement des pistes de ski alpin.

L’année dernière, j’ai passé deux magnifiques semaines à côté de Tignes. Les chemins pour randonner en ski ne manquent pas. Voici ceux qui m’ont marqué.

Avant de vous lancer…

Avant de partir à l’aventure, pensez à la sécurité avant tout. Vérifiez bien que les pistes envisagées sont autorisées et en cas de doute, demandez à un guide de montagne.

Ayez bien sur vous tout le matériel nécessaire pour affronter le froid, vous hydrater et vous alimenter, et pour contacter les secours en cas de problème. Personnellement, j’ai toujours une balise GPS sur moi et indique à mes proches le chemin que je vais faire pour me sentir au maximum en sécurité.

Ensuite, plus la randonnée est longue, plus la qualité de votre équipement importe. Un magasin comme Mountain Story à Tignes est un excellent choix si vous cherchez à louer sur place votre matériel.

Les plus belles randonnées en ski à Tignes

Après plusieurs années, ma préférence reste la même : le col du Palet. Situé en plein cœur du parc de la Vanoise, ce parcours est idéal pour les familles. Avec un dénivelé dépassant à peine les 500 mètres et des pentes modérées, il est accessible au plus grand nombre.

Arrivé sur le col, vous serez subjugué par la vue. Les pentes en face de vous sont vierges et la neige en hiver semble intacte, une situation bien différente des lieux proches de Tignes, une station aménagée et souvent très peuplée.

Quand je suis seul ou avec Florent, mon acolyte sur les Baroudeurs Savoyards, nous aimons faire le col des Fours. La difficulté est supérieure à celle du Palet. En effet, le dénivelé double et la durée approche les 5h.

Il est donc conseillé de partir tôt le matin pour éviter les dangers de la nuit tombante. La vue à l’arrivé du col qui culmine à 2976 m récompense tous vos efforts. Vos yeux se régalent avec une quantité de sommets impressionnante avec l’Albaron, la Pointe de Bonneval, des glaciers et même le lac du Grand Fond.

Dernier chemin que je vous recommande aujourd’hui : la pointe de la Sana.  Vous montez encore plus haut avec cette randonnée qui frôle les 3500 m et un dénivelé supérieur à 1540 m. Partez depuis le refuge de la Femma et prévoyez du matériel pour la glace (crampons et piolet) si vous allez jusqu’au sommet. Soyez vigilant sur les conditions climatiques car la neige peut s’accumuler dans le couloir d’accès.

 

Ces quelques randonnées ne forment pas une liste exhaustive. Quand vous arrivez à Tignes, prenez le temps d’aller à l’Office du Tourisme pour découvrir d’autres parcours et commencez toujours par des parcours faciles. Si vous découvrez la randonnée de montagne en hiver, faites appel à un guide pour apprendre les bons réflexes et assurer votre sécurité.