5 choses à connaître avant d’aller chasser cette saison

5 choses à connaître avant d’aller chasser cette saison

En France, nombreux sont ceux qui apprécient les plaisirs de la chasse. En effet, cette activité riche en sensations séduit chaque année de nouveaux amateurs. Il faut savoir que dans l’hexagone, la saison commence généralement en début septembre. Si vous voulez vous lancer dans cette activité, vous devez avoir certains équipements et disposer d’un permis de chasse. Découvrez alors dans cet article toutes les informations pratiques à connaître avant d’aller chasser.

Les équipements indispensables pour la chasse

Pour être bien vêtu, il faut s’équiper d’un pantalon de chasse. Ce vêtement est essentiel puisqu’il est spécialement pensé pour cette activité. Un pantalon de chasse vous garantit une bonne liberté de mouvement. En effet, il est confectionné dans une matière élastiquée, ce qui lui permet de s’adapter à votre morphologie. L’idéal serait de miser sur un pantalon de chasse à motif camouflage. Ce type d’équipement vous permettra de passer inaperçu et d’atteindre facilement votre cible. Quant aux autres équipements comme le t-shirt ou encore la veste de chasse, vous devez prendre en compte le confort de ces équipements. Je vous conseille de toujours choisir des vêtements offrant une grande liberté de mouvement. Vous en trouverez facilement sur des sites spécialisés.

pantalon chasse

Évidemment, vous aurez aussi besoin d’un fusil de chasse. Vous en trouverez divers modèles dans les armureries spécialisées dans la chasse. Alors, renseignez-vous à l’avance avant de choisir le modèle de fusil. Aujourd’hui, les fabricants proposent des modèles à superposer, de fusil à coup ou de fusil semi-automatique. Le choix du modèle dépend de l’espèce que vous comptez chasser. Le fusil à coup est par exemple adapté pour la chasse des oiseaux. C’est un modèle particulièrement léger et assez facile à manier. Si vous souhaitez chasser des animaux évoluant dans un milieu sauvage, le fusil semi-automatique reste un bon choix. Sinon, je vous conseille le fusil à superposer pour tout ce qui est gibier. En revanche, la carabine est la plus adaptée si vous voulez de plus grands gibiers. Avec l’arme de chasse, vous aurez besoin d’une cartouchière et bien évidemment d’un couteau.

Le volet administratif : le permis de chasse

Même si la chasse est une activité ouverte à tous, elle est très réglementée. En effet, l’administration veut faire en sorte que le gibier soit une ressource naturelle durable. Elle entend également assurer la sécurité des chasseurs et des riverains résidents aux alentours des terrains de chasse. Pour ce faire, le gouvernement a mis au point une politique d’encadrement de la chasse.

Pour chasser, vous devez détenir un permis de chasse. Sans quoi, vous risquez d’être sanctionné. Vous pouvez obtenir ce permis en passant l’examen national en vue de l’obtention d’un titre permanent du permis de chasser. Vous devez ensuite faire valider ce titre afin de pouvoir chasser à l’ouverture de la saison.

Si vous voulez avoir le permis de chasse, commencez par passer l’examen. Il s’agit d’une épreuve contenant plusieurs exercices pratiques. Vous devez ensuite répondre à plusieurs questions théoriques. À noter que les questionnaires sont surtout axés sur la sécurité du potentiel chasseur utilisant l’arme de chasse.

Une fois l’examen passé, vous devez valider votre permis de chasse. Cette étape passe par le paiement d’une cotisation. Celle-ci est une sorte de participation aux charges. Elle vous permet de partir à la chasse durant la saison. À noter qu’une saison de chasse commence le 1er juillet de l’année en cours et se termine le 30 juin de l’année suivante. Avec le permis de chasse, vous devez également avoir une carte chasse, une assurance et un carnet bécasse.

Sachez qu’en France, il existe un moyen pour les mineurs de chasser avec des proches adultes. Il s’agit de la chasse accompagnée. Après un an de formation pratique élémentaire avec un parrain disposant d’un permis de chasse de plus de 5 ans, le mineur de 15 ans et plus, peut chasser.

Les espèces chassables en France

Comme la chasse est une activité fortement réglementée, seules certaines espèces peuvent être chassées. En général, chaque département publie des arrêtés fixant l’ouverture de la chasse et les espèces chassables pour la saison.

Les chamois, les cerfs, les chevreuils, les faisans, les renards, les perdrix et les petits gibiers sont généralement chassables. Le nombre d’espèces à chasser est donné par l’administration locale. Si vous voulez chasser, vous devez alors en tenir compte.

Pour les petits gibiers de plaine, le faisan commun, le faisan vénéré, le lièvre brun, le lapin de garenne et la perdrix grise peuvent être chassés. Vous pouvez également chasser des canards, des oies et des rallidés. Les corvidés, les limicoles, les oiseaux de passage ainsi que certains prédateurs terrestres sont également chassables.

chasse cerf

Où pouvez-vous chasser en France ?

À l’ouverture de la saison de chasse, vous pouvez chasser sur un territoire public. Vous pouvez traquer les gibiers sur n’importe quel espace public. Néanmoins, vous devez bien vous renseigner. En effet, dans certains cas, la création d’une association communale de chasse agréée (ACCA) est obligatoire. Vous devez alors devenir membre de cette association avant d’obtenir le permis de chasser et chasser.

Si vous avez une vaste propriété, il est tout aussi possible de chasser sur votre territoire privé. Vous pouvez aussi autoriser des tiers à chasser sur votre terrain moyennant un prix de location. Certains propriétaires vont même jusqu’à louer leur terrain à une association communale.

Selon la législation en vigueur, si le propriétaire loue une parcelle de plus de 20 hectares, il doit céder son terrain à l’ACCA de sa commune. En contrepartie, il sera membre d’office de l’association et pourra donc chasser.

Les zones où il est interdit de chasser

La chasse fait appel à l’utilisation d’une arme à feu. Aussi, il est formellement interdit de chasser dans certaines zones pour des questions de sécurité. Vous ne pouvez pas chasser dans un rayon de 150 mètres aux environs d’une habitation. De même sur une propriété disposant d’une clôture continue qui bloquerait le passage du gibier. Si les membres de l’ACCA ont exercé leur droit de veto, vous ne pouvez pas chasser sur le terrain qu’ils détiennent, même en étant membre. Des interdictions concernent également certaines zones et réserves protégées.