Trekking en Thaïlande, nos conseils et itinéraires

Trekking en Thaïlande, nos conseils et itinéraires

sommets en thailande

Chaque année, les pays du sud-est de l’Asie, et particulièrement la Thaïlande, attirent des millions de touristes occidentaux. Cette partie du Monde offre une qualité de vie extraordinaire.

Les locaux sont accueillants avec les touristes, les prix pratiqués sont attractifs, les paysages diffèrent beaucoup de que vous voyez au quotidien en Europe et les activités possibles ne manquent pas. Parmi elles, vous avez les treks.

La Thaïlande est un lieu privilégié pour tout fan de trekking. Vous souhaitez aller sur place pour de longues marches ? Voici mes conseils pour préparer votre séjour et quelques recommandations de parcours.

Préparer son séjour en Thaïlande

Les démarches administratives et le transport

Avant même de vous plonger dans les détails de vos vacances, vous devez vous intéresser aux démarches administratives pour entrer en Thaïlande. Vérifiez que votre passeport est encore valide et si ce n’est pas le cas, refaites-le. N’oubliez pas qu’en France, les délais d’obtention d’un passeport explosent et il faut parfois plusieurs mois pour en voir un…

Effectuez également des recherches pour savoir comment obtenir un visa pour la Thaïlande en ligne.

Puis, une fois que vous êtes sûr d’avoir en votre possession les documents administratifs requis pour le jour J, vous pouvez réserver votre vol en avion. S’y prendre plusieurs mois à l’avance permet d’avoir de meilleurs tarifs.

Le matériel adapté au trek en Thaïlande

Si vous pouvez arriver dans une station de ski savoyarde sans matériel et vous fournir sur place, ce n’est pas forcément pareil pour du trek en Thaïlande. Il vaut mieux dresser la liste des équipements nécessaires avant votre départ et de partir avec un maximum de choses.

Bien sûr, le préalable est de regarder la météo annoncée pendant votre séjour. Pour des raisons pratiques et de sécurité, évitez la saison humide entre juillet et octobre. Les meilleurs mois pour faire du trek en Thaïlande sont entre décembre et avril. Durant ces mois, vous avez peu de jours de pluie et une température moyenne autour de 30 degrés. Ce sont d’excellentes conditions pour marcher.

Concernant le matériel, vous retrouvez déjà sur mon blog beaucoup de conseils utiles pour l’équipement de base : chaussures, bâtons de marche…

Quelques accessoires spécifiques sont requis pour la Thaïlande comme une carte précise du territoire (pour avoir une solution à portée de main si votre GPS est abîmé/perdu), une paille filtre à eau, une trousse de secours…

Les meilleurs endroits pour réaliser un trek en Thaïlande

jungle en thailande

Le trail Doi Suthep Monk

Il s’agit d’un très bon premier parcours pour débuter vos vacances dédiées à la marche en Thaïlande. Ce parcours est fréquenté par beaucoup de touristes, ne fait que 6 km environ et permet de s’habituer aux chemins et conditions climatiques thaïlandaise.

Qu’importe votre condition physique, vous pouvez effectuer ce trek. Il y a un dénivelé limité et le chemin est plutôt bien balisé. Vous ne serez donc pas en train de marcher dans la jungle sauvage.

Le parcours des moines Doi Suthep est proche de Chiang Mai, une ville située dans les montagnes au nord du pays.

Le trek de Khao Hang Nak Hill

Je passe exprès d’un extrême à l’autre. Si le sentier est à la portée de tous, y compris les familles avec de jeunes enfants, ce trek est tout autre. Il est impératif d’avoir le matériel requis et une bonne condition physique pour parcourir tout le chemin.

La distance n’est pas grande, à peine plus de 7 kilomètres, mais le dénivelé est de 550 mètres. La montée se fait soit sur des marches soit sur des roches. Le parcours demande donc des mollets en grande forme et il peut s’avérer glissant quand il pleut.

Mais, tous vos efforts seront plus que récompensés. En effet, en haut vous obtenez une vue tout simplement magnifique. Les avis des personnes qui ont effectué ce trail sont très positifs.

Concernant la localisation, il se trouve dans la province de Krabi au sud de la Thaïlande. La montée à elle-seule prend en moyenne deux heures. Si vous comptez un peu de temps pour recharger les batteries au sommet et profiter de la vue, puis la descente, le tout devrait vous prendre entre 5 et 7 heures.

Le trail de Buddha’s Footprint

Le trek de l’empreinte de Bouddha est un parcours modéré. Il est un peu plus long que ceux proposés avant puisque la distance à parcourir est de 9.2 kilomètres. Le dénivelé est de 400 mètres.

Ce n’est pas un sentier fréquenté, même si vous allez croiser quelques touristes qui font de la marche ou du VTT. La forêt est dense et si vous êtes amateur de faune et de flore, quelques découvertes animeront votre marche.

L’entrée du sentier est payante, mais le prix est relativement modéré. Cependant, ne vous attendez pas à un beau chemin balisé. Sortez la carte pour vous repérer. Il est également possible de trouver un guide qui mènera la marche. Il y a plusieurs sociétés de trekking localisées dans le village voisin, Ban Doi Pui.

La randonnée du lac Nai Harn

Vous voulez voir un peu d’eau et éviter les chemins qui réclament un bon sens de l’orientation ? Réalisez le trek du Nai Harn. Comme il s’agit d’un lac, vous faites simplement une boucle autour de l’étendue d’eau. Vous ne pouvez pas vous perdre.

La boucle n’a pas de dénivelé et fait un peu plus de 2 km. Vous pouvez évidemment la faire trois ou quatre fois si vous voulez augmenter la difficulté, ou vous dirigez vers la vue du Black Rock. Très proche de Phuket, une ville qui attire beaucoup de touristes, elle ravit autant les marcheurs, les promeneurs que les personnes voulant courir.

Cerise sur le gâteau, après la marche, il vous suffit de faire quelques centaines de mètres supplémentaires au sud pour atteindre la magnifique plage de Nai Harn (oui, ils ne sont pas foulés pour les noms). Après la fatigue de la marche, vous allez adorer vous rafraîchir dans l’océan !

 

Vous n’êtes pas séduit par ces treks ou vous désirez en faire d’autres ? Voici une liste pêle-mêle des sentiers recommandés sur les sites dédiés au trekking :

  • La boucle de Mon Jing : 8 km – 3h30 de marche
  • Les chutes d’eau de Huay Tueng Tao : 6km – 2h15 de marche
  • La plage Haad Khom et son point de vue nommé « Bottle Beach » : 6.5 km – 3h30 de marche
  • Le trail de Khao Ra : 6 km – 3h de marche
  • La boucle de Porcupin : 7.5 km – 3h de marche
  • Les chutes d’eau de Mae Yen : 17 km – 5h30 de marche
  • Le sommet de Doi Luang Chiang Dao – 17 km – 6h de marche

Vous avez aimé l'article ?

Donnez votre avis.

Moyenne des votes 5 / 5. Moyenne des votes : 1

Pas encore de vote. Soyez le premier !