Comment voyager de Chambéry à Paris rapidement et à petit prix ?

Comment voyager de Chambéry à Paris rapidement et à petit prix ?

train dans une gare

Que ce soit pour le travail ou les loisirs, je me rends souvent à Paris. Habitant à une vingtaine de kilomètres de Chambéry, j’ai plusieurs alternatives qui s’offrent à moi pour effectuer le trajet. Si vous êtes dans la même situation, voici mes expériences et mon avis, en espérant que cela puisse vous aider !

Comment comparer les différentes façons de voyager entre Chambéry et Paris ?

Depuis peu, j’utilise des comparateurs comme virail. Ils me permettent de faire une analyse comparative à un instant T. En effet, les prix des moyens de locomotion bougent constamment et même sur un déplacement court (par rapport à un Paris – Shangaï par exemple), vous pouvez constater de grosses différences selon les semaines.

Un tel site permet aussi de découvrir des compagnies nouvelles voire des services. J’ai ainsi essayé dernièrement la location de voiture quasi-gratuite. Je vous en dis plus en fin d’article.

Le TGV : le moyen classique

Le train à grande vitesse est de loin la solution la plus facile pour voyager entre Chambéry et Paris. Le départ se fait depuis la gare Chambéry – Challes des Eaux. Vous pouvez stationner votre voiture au parking payant de la gare pour quelques euros par jour. Pour l’arrivée, elle se fait gare de Lyon.

Selon les horaires, le train est soit direct soit avec une petite escale pour une durée comprise entre 3h et 4h30. Le tarif est accessible et c’est ma façon de faire le voyage 9 fois sur 10. En général, je prends mon billet en seconde classe pour 45/50€ avec quelques variations selon la période et la demande.

La voiture personnelle : un concept dépassée ?

La voiture a longtemps été mon moyen de déplacement préféré, mais cela n’est plus vrai aujourd’hui. Oui, je suis d’accord avec vous : elle apporte du confort, de la ponctualité, de la rapidité…

Dans le même temps, une voiture est aujourd’hui un gouffre financier. Les six heures d’aller et les six heures de retour entre Chambéry et Paris vous coûteront près de 300€ entre deux pleins d’essence et les péages autoroutiers. Ce prix peut gonfler si vous oubliez que l’A6 est l’une des routes avec le plus de radars…

Puis, sur Paris, la voiture perso coûte également chère au quotidien. Vous devez payer un parking tous les jours et il ne faut pas oublier que de plus en plus de voitures sont considérées comme trop polluantes pour circuler à Paris. Vous me direz : ne pas prendre son véhicule est sûrement un mal pour un bien pour éviter de perdre des heures dans les bouchons parisiens…

Le bus : moins cher que le TGV

Ma mère utilise toujours le bus quand elle vient me voir. Ne se sentant pas à l’aise pour conduire sur une longue distance, elle préfère prendre un bus de Flixbus ou Ouibus plutôt que le train.

Tout d’abord, le prix est moins cher. Elle économise en moyenne 10€ par trajet. De plus, c’est plus facile pour elle de caser sa grosse valise dans la soute d’un car sécurisée plutôt que dans un wagon de TGV avec peu de rangements.

Le trajet entre Chambéry et Paris est plus long. Il faut compter près de 8h à cause des arrêts multiples. Néanmoins, le confort est au rendez-vous avec des cars avec des sièges agréables, l’air climatisé et la wifi.

Louer une voiture pour un prix dérisoire

J’ai longtemps cru qu’une location de voiture coûtait obligatoirement chère avant de découvrir les nouveaux services de société comme Driiveme ou Hiflow. Le principe est simple : une personne loue une voiture pour faire Paris – Chambéry et laisse la voiture à l’agence savoyarde. Problème : l’agence de Paris doit maintenant récupérer sa voiture et cela nécessite du temps et de l’argent. La solution est alors de vous louer la voiture pour un euro symbolique ou une somme proche pour que vous rameniez le véhicule à Paris. Cela arrange tout le monde.

Trouver une voiture disponible n’est pas facile, mais j’y suis parvenu l’autre fois et cela m’a permis de rouler tranquillement en partant de chez moi à l’heure qui m’arrangeait sans les contraintes des horaires de la SNCF.