5 techniques de survie en forêt à connaître impérativement !

5 techniques de survie en forêt à connaître impérativement !

homme survivant faisant du feu

Perdu dans les bois ? Vous avez de la chance. Ces six techniques vous garderont si à l’aise que vous ne voudrez peut-être pas qu’on vous trouve.


Les bois sont peut-être le meilleur endroit pour se perdre. Avec un peu de connaissances, de technique et de créativité, il est possible d’avoir la vie facile dans la forêt. Utilisez ces compétences en artisanat de brousse pour faire des abris, faire du feu, trouver de la nourriture, traiter la douleur et même faire bouillir de l’eau.

Construire un abri

Recherchez des abris prêts à l’emploi, comme des abris contre les courants d’air, des petites tentes ou des arbres avec des auvents denses et bas. Sinon, construisez :

  • Penchez de grosses branches contre un objet solide (arbres vivants, souches, rochers ou falaises) pour faire un appentis.
  • Posez des feuilles, des branches de pin, des feuilles de palmier ou de grandes sections d’écorce pour rendre votre toit imperméable à l’eau.
  • Couvrez le plancher d’une bonne épaisseur de feuilles, d’herbe séchée ou de branches de pin pour l’isolation et empilez une autre pile sur vous.

Faire un feu….

Cherchez du bois gras inflammable, riche en résine, dans les nœuds des pins morts, puis rasez-le pour en faire un tas de poudres, ou creusez dans du bois à racines sèches pour trouver du bois dur spongieux, qui prend facilement une étincelle. Découvrez dans cet article comment faire du feu.

…Et emportez-le avec vous

Utilisez votre couteau pour enfoncer une croix de 15 cm de profondeur dans l’extrémité d’une bûche épaisse comme un bâton. Emballez l’espace avec des bâtonnets verts pour le maintenir ouvert, mettez-y un peu de poudrette et allumez votre torche.



Traiter la douleur

Percez les ampoules qui se forment sur le sapin baumier, le sapin blanc, le sapin subalpin pour accéder à une résine antibactérienne transparente qui est idéale pour les brûlures et les coupures. Mâchez (n’avalez pas) l’écorce des saules et les feuilles des trembles pour libérer la salicine, un anti-inflammatoire comme l’aspirine.

Trouver à manger

Vous pouvez manger des glands. Retirer la viande de noix et la faire tremper pendant plusieurs heures dans plusieurs changements d’eau jusqu’à ce que le goût amer ait disparu. Les pommes de pin du pin occidental produisent également des noix comestibles à la fin de l’été et à l’automne. Les deux peuvent être consommés crus.

Ensuite, vous avez selon la région un large choix de fruits et de plantes. La chasse, que l’on aime voir dans les émissions de survie, n’est pas forcément la meilleure idée. La viande est bonne, mais cela nécessite du savoir-faire, du temps et de l’énergie. Or, il vaut mieux garder cette énergie pour aller chercher des secours plutôt qu’en mettant deux heures à attraper un minuscule animal.




5 techniques de survie en forêt à connaître impérativement !
Rate this post