Road-trip à l’étranger avec un enfant : quels papiers apporter ?

Road-trip à l’étranger avec un enfant : quels papiers apporter ?

enfant préparant un road trip

Autour de moi, beaucoup d’amis me disent qu’ils rêveraient de faire un road-trip, mais que cela est désormais impossible à cause de la présence de leurs enfants. C’est une fausse excuse !

Il est pourtant simple de faire un long voyage sur la route à l’étranger avec des enfants. Comme nous, ils sont émerveillés par les paysages qui défilent sous leurs yeux et si vous arrivez à les intégrer pleinement à cette aventure, ce seront les premiers déçus en rentrant à la maison.

J’en ai fait plusieurs avec mes garçons. Voiture ou camping-car, ils ont adoré ! Le plus contraignant n’est pas le road-trip en lui-même, mais sa préparation. Avec des enfants, votre paquetage double et vous avez plusieurs papiers à amener.

Faisons-en le tour.

Carte d’identité ou passeport

Si vous faites un road-trip dans l’Union Européenne, la carte d’identité française suffit. Pour tous les autres pays, vous devez prévoir un passeport pour votre enfant. Pour faire ce document, vous aurez sûrement besoin d’un acte de naissance comme ici. Puis, vous devrez aller faire la demande à la marie de votre commune.

Les délais pour obtenir un premier passeport sont plus courts qu’auparavant, mais faites-le au moins deux mois à l’avance pour éviter les soucis. C’est encore plus vrai si vous effectuez cette demande vers le mois de mai où la plupart des personnes préparent leurs vacances d’été.

Les documents spécifiques aux pays

Selon les pays que vous traversez, ils peuvent demander d’autres documents obligatoires. Le plus connu est sûrement l’ESTA requis pour entrer sur le territoire américain. Mais, d’autres pays à l’instar du Canada avec l’AVE ont la même politique.

Pensez également aux visas qui peuvent être obligatoires, notamment si vous restez dans le pays un long moment. Contrairement à ce que l’on croit, certains pays non occidentaux sont très stricts. Ainsi, en Thaïlande, j’ai un ami qui a rencontré des soucis car il s’imaginait pouvoir vivre plusieurs mois à deux pas d’une plage avec un simple visa touristique alors que ce dernier n’était valable que 60 jours…

Les documents pour se faire soigner

Avec un enfant, il serait dangereux de partir à l’aventure sans aucune préparation. Si je ne suis pas un maniaque qui planifie tout, je prends néanmoins toutes les dispositions possibles pour leur santé.

Savez-vous que vous pouvez demander pour les pays de l’UE une CEAM ? La Carte Européenne d’Assurance Maladie permet de se faire payer les frais par la sécurité sociale dans toute l’UE. Elle a été bien utile en 2016 quand mon petit dernier s’est fait une entorse à la cheville durant un road-trip France-Croatie.

En dehors de la zone UE, vous pouvez souscrire à une assurance santé pour le voyage ou, comme nous le faisons, demander des factures en cas de soucis de santé pour obtenir un remboursement auprès de la sécurité sociale en rentrant. Ce dernier n’est jamais complet, mais permet de limiter les dégâts sur votre compte en banque.

Voyage avec un seul des parents : attention aux soucis !

Si un seul des parents part avec l’enfant, vous pourriez avoir des soucis au moment d’embarquer dans l’avion ou de passer les douanes.

Les parents séparés qui s’enfuient dans d’autres pays avec leurs enfants sans prévenir existent. C’est une réalité dramatique et des dispositions ont été prises pour limiter les risques. C’est une excellente chose qui peut poser des problèmes aux parents aimants et amoureux qui n’y songent même pas.

Comme l’explique le site du gouvernement, vérifiez donc que les pays parcourus durant le road-trip n’exigent pas une autorisation parentale de l’autre parent s’il n’est pas présent et sachez, que le livret de famille n’est pas une preuve d’accord.