Comment dormir mieux au camping ?

Comment dormir mieux au camping ?

nuit au camping

J’adore le camping, mais je dois bien l’avouer : les nuits ne sont pas toujours tranquilles et confortables… Si vous êtes une personne qui dort très mal au camping, les consignes qui suivent devraient vous aider.

Quand j’ai rencontré ma femme, elle n’avait jamais fait de camping. Elle a eu beaucoup de mal à trouver le sommeil lors des premières vacances. Depuis, nous avons changé un peu les habitudes et elles dort mieux…

Certes, elle ne trouve pas le confort des hôtels Novotel qu’elle chérit tant, mais elle apprécie de plus en plus ces moments passés dans la nature.

J’espère que les conseils tirés de cette expérience sauront vous aider !

Dans la mesure du possible, optez pour un hamac au lieu d’un sac de couchage.

Vous trouvez que le sac de couchage est trop douloureux ? Cela est parfois le cas quand il repose sur une surface très dure ou pas complètement plate. Le hamac, en hauteur, offre alors une alternative très intéressante.

C’est également pratique si vous souffrez de l’apnée du sommeil ou ronflez beaucoup. En effet, les médecins préconisent de dormir sur le côté dans ce cas-là, ce qui permet de réduire la gêne. Mais, dormir sur le côté dans un sac de couchage s’avère bien difficile.

Les hamacs résolvent ce problème. Non seulement ils facilitent le sommeil sur le côté, mais ils vous soutiennent aussi naturellement, ce qui aide à réduire les ronflements et les épisodes apnéiques.

En plus, les hamacs sont amusants et cool. Si vous en avez un, assurez-vous d’avoir une bâche au-dessus de l’hamac pour rester au sec et une moustiquaire si vous faites du trekking en été.

Florent en utilise également pour ses escapades en mode survie, mais c’est davantage pour ne pas être sur le sol, et donc à portée d’animaux indésirables, que pour le confort.

Si vous dormez dans une tente, apportez du rembourrage (ultra-léger).

Si vous ne pouvez pas balancer un hamac dans votre emplacement de camping, mettez un coussin entre vous et le sol. Prenez un modèle léger. Il est plus confortable pour dormir et plus pratique à transporter.

Il existe des modèles gonflables qui ont ma totale confiance. C’est ce que j’ai pris pour ma femme. Il est peu épais et fait de bruit, et donc cela ne la gêne pas pour s’endormir dans la tente.

Mettez des pierres chaudes sous ton lit de camp.

C’est une vieille technique apprise lorsque j’étais enfant, mais elle marche toujours. Si vous avez un lit de camp ou un hamac, jetez de grosses pierres sur votre feu tôt le soir.

Il faut environ deux heures pour chauffer la plupart des grosses roches, et elles resteront chaudes pendant environ cinq heures.

Lorsque vous allez au lit, déplacez (en toute sécurité) vos pierres chaudes sous votre lit de camp ou hamac. Évidemment, nettoyez la zone de tout matériau inflammable et, plus important encore, ne le faites pas si votre literie est faite d’un matériau inflammable.

Ces roches vous gardent au chaud presque tout au long d’une nuit froide.

De même, optez pour des oreillers gonflables.

En camping, les oreillers les plus confortables sont généralement des oreillers de voyage gonflables. Si vous dormez sur le dos dans une position plus plate, ou si vous dormez sur le ventre, ce n’est peut-être pas la meilleure solution. Mais si vous êtes un peu de côté, c’est vraiment très confortable.

Limitez les nuisances

Pour le moment, je ne me suis attardé que sur le matériel. Mais, il est également possible que vous n’arriviez pas à dormir au camping à cause de nuisances. Les deux principales sont le bruit et la lumière.

Si vous êtes dans une tente, mettez des boules quiès pour être tranquille. Si vous dormez à la belle étoile, je préconise de ne pas le faire pour rester alerte et pouvoir entendre tout bruit indésirable.

Pour la lumière, il y a plein de solutions. La plus efficace est de mettre un bandeau sur les yeux, comme ceux que l’on vend dans les aéroports. Si vous n’en avez pas, un t-shirt sur les yeux fait l’affaire, mais vous pouvez aussi vous montrer très malin en vous écartant des zones trop lumineuses. Voyez où le soleil se lève et dormez de l’autre côté, abrité par votre voiture, un gros arbre ou autres protections.

Respectez également le rythme du soleil davantage que vos horaires habituels. Se coucher à minuit pour se lever à 11h est évidemment plus difficile quand le soleil se couche à 21h30 et se lève à 6h.