Comment utiliser un hamac en hiver sans avoir trop froid ?

Comment utiliser un hamac en hiver sans avoir trop froid ?

hamac en hiver malgré le froid

Cet hiver, ne jetez pas votre hamac dans une boîte pour l’oublier jusqu’à ce que l’herbe devienne verte. Au lieu de cela, gardez-le à portée de main et apprenez à braver les éléments du camping pour également utiliser votre hamac de temps froid.

Le hamac est une tendance qui se développe de plus en plus, notamment parce que son installation est bien simple et rapide qu’une tente. Pour en découvrir d’excellents, consultez mon comparateur de hamacs.

Cependant, quand l’hiver approche et que la température descend en dessous de 5 degrés, la tente remplace souvent le hamac pour la nuit. Cette brise jadis rafraîchissante est maintenant un ennemi qui brûle le visage, vos mains et vos pieds.

Pourtant, avec quelques astuces simples, vous pouvez prolonger votre saison d’hamac-camping malgré une météo beaucoup plus froide.

1) Choisissez votre lieu pour dormir judicieusement

Le vent est votre ennemi quand l’hiver devient difficile. Trouvez un endroit dans une forêt dense, derrière un rocher, ou n’importe où près d’un coupe-vent naturel pour accrocher votre hamac.

2) Dormez comme une momie

Les couvertures ne suffirons pas lorsque les températures descendront à 0°, alors assurez-vous d’apporter un sac de couchage chaud de style momie. De préférence, le sac doit avoir un rembourrage en duvet ou synthétique.

Assurez-vous de bien serrer la capuche autour de votre tête pour la protéger des intempéries. Bonus : gardez les vêtements et les bottes dans votre sac de couchage pour les garder au chaud et combler les espaces vides.

Vous serez reconnaissant le matin, aussi, quand vous ne mettrez pas des vêtements ou des doublures froids et glacés, chargés de neige.

3) Sac de couchage épais et doublé

Si vous êtes intéressé par le camping 4 saisons ou le hamac, investissez dans un sac de couchage doublé. Ils sont légers et ajoutent de la chaleur à votre sac de couchage. Il existe aussi des duvets spécialement faits pour les grands froids.

4) Un oreiller dans votre couchage

Bien que votre tête soit enveloppée confortablement dans votre capuche de duvet comme une momie, nous vous suggérons d’apporter un oreiller comme couche supplémentaire entre votre tête et le nylon froid. Non seulement vous serez probablement plus confortable, ce qui vous permettra de mieux dormir, mais vous augmenterez également la chaleur corporelle globale en isolant davantage votre tête.

5) Bâchez la chaleur pour piéger la chaleur

Il est essentiel d’emprisonner la chaleur autour de votre corps lors d’une nuit dans un hamac d’hiver. Une bâche spécifique d’hamac, comme  est probablement votre meilleur pari, car vous savez qu’elle convient à l’utilisation. Mais, n’importe quelle bâche standard fera l’affaire, en gardant la chaleur et en résistant au vent et à la neige.

6) Un matelas pour dormir au chaud

Lorsque vous vous couchez dans un sac de couchage de hamac, le poids de votre corps comprime l’isolation et minimise sa capacité à garder votre dos au chaud. Une couche supplémentaire en dessous de vous est essentielle. Gonflez votre votre garniture en ajoutant un matelas et en s’étendant sur lui à l’intérieur de votre hamac. Vous n’avez pas de matelas ? Regarde le prochain numéro.

7) Coussin isolant de bricolage

Un objet comme un pare-soleil fait très bien l’affaire. Jetez ça dans votre hamac pour l’isolation. Bien que le bruit constant puisse vous gêner, la couche supplémentaire entre votre sac de couchage et l’hamac fera des merveilles au niveau de la chaleur de votre corps. De plus, n’importe quel coussin de mousse à alvéoles fermées agira comme une mince barrière contre les éléments.

8) Une couverture d’urgence

Les couvertures d’urgence, imperméables et coupe-vent, font office de sous-couverture efficace. Les sous-toiles entourent l’extérieur de l’hamac, vous protégeant de la méchanceté de l’hiver. Pour que cela tienne bien, attachez les coins de la couverture d’urgence à ceux du hamac.

9) Faites bouillir votre chemin vers la chaleur

Avant d’aller vous coucher, faites bouillir de l’eau et versez-la dans une bouteille de Nalgène ou autre. Mettez des chaussettes et placez la bouillotte dans le pied de votre sac de couchage. Elle diffusera de la chaleur pendant votre endormissement. Faites attention à ne pas vous brûler la peau en entrant directement à son contact.

10) Sachez quand dire  » quand « .

Vouloir camper en hiver dans votre hamac est courageux. Prenez l’équipement nécessaire avant d’essayer et ne partez pas sur un coup de tête. Regardez les conditions climatiques prévues en amont pour éviter les avalanches, les forts vents (qui en forêt sont très dangereux) et autres difficultés risquées.

Puis, n’hésitez pas à rebrousser chemin si vous sentez le vent trop glacial. Cela ne vaut pas la peine de souffrir d’hypothermie ou pire.

Alors voilà, c’est fait. Le froid n’a aucune chance si vous êtes assez dévoué pour combiner tous ces conseils. Mais quand la nature appelle au milieu de la nuit, bonne chance pour vous convaincre de quitter votre nid douillet !

Comment utiliser un hamac en hiver sans avoir trop froid ?
Rate this post