Camping avec des enfants : comment se préparer et se comporter ?

Camping avec des enfants : comment se préparer et se comporter ?

camping avec des enfants

De l’air pur, des paysages naturels, l’observation de la faune et de la flore, le délaissement d’une partie des biens matériels… Le camping a tout pour être bénéfique à vos enfants. Il nécessite néanmoins un peu de préparation et quelques bonnes habitudes sur votre emplacement. J’ai dû les apprendre sur le tas avec mes petits, mais si j’avais eu en main l’article ci-dessous, j’aurais éprouvé moins de difficultés au début.

Voici quelques conseils pour camper avec des enfants :

Avant le voyage, faites un essai ;

  • Pratiquez le camping à votre domicile : Si vos enfants sont des débutants en plein air, plantez une tente dans la cour arrière ou même à l’intérieur de votre maison. Laissez-les y traîner et y dormir pour qu’ils se sentent à l’aise dans ce nouvel environnement de sommeil.
  • Faites un essai : Avant de passer la nuit, essayez une sortie en famille dans un petit camping proche de chez vous. Passez une demi-journée ou plus au bord d’un lac ou d’un parc et voyez comment vos enfants réagissent à l’expérience.
  • Prenez des notes : Notez les rappels pour les voyages futurs : « Prévoir plus de crème solaire. », « Apporter un jeu de société. », « Établir cette liste de règles pour camper. »…

Préparation avant le camping

  • Soyez enthousiaste : Pourquoi les enfants devraient-ils s’enflammer au sujet d’un voyage de camping familial si vous êtes stressé et ne leur donnez pas envie?
  • Faites participer vos enfants : Faites de la planification de voyage une affaire de famille. Demandez aux enfants des idées de choses à faire ou à voir. Prenez leur contribution au sérieux et évidemment, une fois sur place, réalisez quelques-unes de leurs demandes.
  • Laissez-les emballer leurs affaires : Donnez aux enfants la responsabilité d’emballer leur propre matériel de camping à la maison (à l’aide d’une liste que vous avez créée). Vérifiez le paquetage de l’enfant avant de quitter la maison car il est possible qu’il y ait quelques oublis. C’est une bonne méthode pour développer son autonomie.
  • Jouets préférés : Laissez les enfants apporter leurs jouets préférés pour éviter qu’ils ne s’ennuient. Je bannis les tablettes, mais j’accepte leurs livres et petits jouets, en leur imposant un nombre de cinq maximum.
  • Les amis sont précieux : Il peut être amusant pour les enfants de camper avec une autre famille qui a des enfants. Vos enfants peuvent s’ennuyer avec les adultes après un certain temps. Avec des camarades de jeu, ils pouvaient être heureux d’être occupés pendant des jours.
  • Apportez des vélos : Si la distance entre votre camping et la plage ou l’aire de jeux est longue, il est plus rapide (et plus amusant) d’utiliser un vélo au lieu de marcher ou de faire démarrer votre véhicule. Les vélos divertissent aussi les enfants et leur font dépenser de l’énergie. Selon le lieu où vous campez, un anti-vol peut-être nécessaire.

Au terrain de camping

  • Soyez positif : La première règle du camping avec les enfants ? Vous devez donner l’exemple avec une attitude optimiste et dynamique. Les premières fois, ils seront un peu déboussolés, mais si vous faites face aux petits désagréments avec la bonne attitude, ils feront de même.
  • Organisez-vous : Établissez des emplacements fixes pour les articles importants, comme « Les fourchettes et les cuillères sont dans la bassine bleue » et « les lampes de poche sont dans le sac vert ». Rappelez à tout le monde de toujours retourner les articles à leur emplacement établi afin que les autres puissent les trouver. Si vous êtes particulièrement pointilleux, dressez une liste de référence de ces articles et collez-la à un endroit évident.
  • Gardez tout le monde orienté : Aidez les enfants à mémoriser le numéro de votre camping ou indiquez les points de repère. Une bouche d’incendie, les sanitaires ou les locaux techniques sont de bons indices pour les aider à se souvenir de son emplacement.
  • Faire en sorte que les enfants se sentent importants : Les enfants aiment s’impliquer. Donnez-leur des tâches de camp significatives, comme ramasser du bois de chauffage ou recueillir l’eau de la pompe. Reconnaissez leurs contributions en les félicitant ou en leur offrant un petit quelque-chose.
  • Soyez prudents : Vos enfants devraient toujours avoir un sifflet (apprenez-leur à le souffler s’ils sont séparés de vous) lorsque vous faites du camping sauvage et avoir facilement accès à une lampe de poche ou à une lampe frontale. Attachez un cordon au sifflet et à la lumière et attachez-les à l’un des passants de ceinture de l’enfant. Dans un camping traditionnel, donnez-leur pour consignes de ne pas sortir de l’établissement sans vous demander la permission et imposer des horaires pour rentrer.
  • La faune : Renseignez-vous auprès des gardes forestiers ou sur des ressources présentes sur Internet sur les activités fauniques dans la région que vous visitez. En tant qu’adulte, vous devez prendre les devants et comprendre toutes les précautions nécessaires (comme l’entreposage approprié des aliments ou la façon de réagir lors d’une rencontre rapprochée) pour coexister en toute sécurité avec la faune. Sensibilisez vos enfants à l’importance de ne pas nourrir les animaux sauvages (cela altère négativement leurs habitudes d’alimentation) et de traiter les animaux sauvages avec respect et prudence afin que tout le monde reste en sécurité.

du camping en famille

Passez du temps à l’extérieur

  • Profitez au maximum de la nature : Cherchez les animaux sauvages. Regardez les insectes. Examinez les roches. Identifiez les oiseaux, les fleurs, les nuages, les constellations. Montrez de l’intérêt pour les choses qui les intéressent. Apportez un guide de terrain pour vous aider à identifier et à apprendre ce qu’ils trouvent. Pour moi, le camping, ce n’est pas dormir dans une caravane et passer son temps à la piscine, mais découvrir la nature.
  • Soyez actif, restez détendu : Essayez de garder vos enfants actifs sans avoir un planning digne de l’école. S’ils se divertissent en faisant des ricochets sur l’eau, donnez-leur le temps de perfectionner même si l’heure du repas retentit. Les petits bonheurs apportent à toute la famille.
  • Testez le géocaching : Une chasse au trésor guidée par GPS engage les enfants physiquement et mentalement. Il existe des plateformes dédiées au géocaching, mais si vous aimez créer des jeux, concevez-en un vous-même. Pendant qu’ils dorment le matin, cachez un trésor et dressez une liste d’activités à faire pour le retrouver.
  • Partagez du temps ensemble : Les bons souvenirs sont l’une des récompenses d’un voyage au camping. Revenez à la maison avec le genre d’histoires qui ne peuvent être créées qu’à l’extérieur.

Apportez des divertissements :

Parcourez notre département de jeux et jouets en ligne pour obtenir toutes sortes d’idées astucieuses pour s’amuser au camping. Quelques-uns de nos favoris actuels :

  • Des jeux nautiques : Si vous êtes proches d’un point d’eau ou d’une plage, des bouées, une planche de body-board ou des raquettes pour jouer sur la plage sont appréciées par les enfants.
  • Des ateliers culinaires : Profitez du camping pour apprendre aux enfants à faire des marshmallows au barbecue ou à concocter rapidement un gâteau.
  • Des jeux de survie : Si comme moi, vous aimez la survie, inculquez quelques savoirs à vos enfants comme de faire un feu, de repérer des traces d’animaux au sol, de se faire un abri en cas d’intempéries…
  • Du sport : Le plein air est une ode au sport. Du badminton, un ballon de football ou un simple jeu de ballon au prisonnier réalisé avec des ballons à eau amuse toute la famille.
  • Des activités culturelles : Vous pouvez entreprendre des visites de lieux ou de monuments. Mais, la culture peut aussi se trouver dans des jeux comme le Trivial Pursuit…
  • Le traçage des animaux : Mon père étant chasseur, j’ai rapidement appris à traquer les animaux. Aujourd’hui, je ne chasse plus et je ne me vois pas tuer des animaux avec mes enfants pour le plaisir… Par contre, j’adore suivre les animaux dans la forêt en évitant de les déranger. Observer un cerf, regarder un castor sur un barrage sont des événements que les enfants trouvent magiques.