Comment garder les pieds chauds en randonnée l’hiver ?

Comment garder les pieds chauds en randonnée l’hiver ?

Comment garder les pieds chauds en randonnée l’hiver ?
5 (100%) 3 votes

Entre ma vie dans la Savoie et la pratique régulière de la randonnée sur des pistes enneigés, je suis devenu un expert pour réchauffer mes pieds.
Avant d’en arriver là, j’ai connu les pieds tellement froids qu’ils en devenaient douloureux et peu agiles…

J’ai établi pour vous une liste de 10 règles à suivre pour avoir les pieds chauds.

1. Partez prêt et chauffé

N’attendez pas d’être congelé pour sortir de votre sac à dos des chaussettes supplémentaires. Commencez la journée avec des bottes chaudes, des doublures et des semelles intérieures.

Si vous campez dans une zone froide, gardez quelque chose de chaud sur vos pieds durant la nuit. La froideur adore pénétrer votre corps par les extrémités…

2. Évitez la surchauffe dans la voiture

Si vous vous rendez sur une piste de randonnée en voiture, attention à ne pas en faire trop. Si vous combinez vos bottes, vos grosses chaussettes et le chauffage de la voiture, vous allez transpirer. Or, quand vos pieds transpirent, vos bottes se mouillent et quand vos bottes sont mouillées, vous avez froid aux pieds. En plus, les grosses bottes et la conduite ne font pas bon ménage…

3. Ne négligez aucune partie

Lorsque votre température globale baisse, la réponse physiologique de votre corps est de réduire le flux sanguin vers les extrémités pour garder les organes vitaux au chaud (tout en sacrifiant les parties les plus  » jetables « ). Votre cœur est comme un gros échangeur de chaleur – réchauffant le sang puis le renvoyant à l’extérieur.

Pour éviter qu’il puise la chaleur de vos pieds, veillez à couvrir tout votre corps. Bonnet, écharpe, gants, vêtements épais forment une recette gagnante.

des hommes torse nu en bottes dans la neige
Les bottes, bon réflexe ! Pour le reste…

4. Habillez vos pieds

Vous ne sortiriez pas par temps glacial avec une mince veste d’été, alors ne faites pas faire la même chose à vos pieds. Les chaussettes plus grandes emprisonnent plus d’air chaud et fournissent une meilleure isolation. Tout comme le système de stratification que vous utilisez pour votre corps, additionnez les couches aussi sur vos pieds ! Pour les températures très froides, je recommande un système à deux ou trois couches :

1.Chaussette légère à mèche
2. Chaussette en laine légère
3. Chaussette de laine moyenne à épaisse.

5. Des bottes adaptées au nombre et à la taille des chaussettes

Bien que le port de chaussettes plus épaisses soit une partie importante de la solution, il peut aussi faire partie du problème. Trop de chaussettes peut signifier une pression serrée qui, en fin de compte, coupe la circulation à vos pieds.

Assurez-vous que les bottes sont de la bonne taille pour le nombre et le type de chaussettes, et qu’elles laissent suffisamment d’espace pour bouger vos orteils.

6. Ajoutez ou changez la semelle intérieure

Regardez n’importe quelle botte faite pour l’hiver et vous verrez une semelle épaisse. Si ce n’est pas le cas de vos bottes, ou que l’épaisse semelle présente reste insuffisante, ajoutez une semelle intérieure plus épaisse ou supplémentaire à votre système de démarrage. Pour un temps très froid, j’utilise souvent deux semelles intérieures supplémentaires.

7. Isolez le sol

Si vous devez rester longtemps au même endroit et que vous avez froid aux pieds, essayez de vous tenir debout sur un coussin isolant. J’ai déjà usé de cette astuce dans une tente tunnel ou dans un ancien logement où la chaudière avait pété en plein hiver…

8. Éliminez la neige

Des pieds mouillés entraînent des pieds froids. C’est une équation assez simple. Assurez-vous que vos pieds restent secs en portant des guêtres (ou des pantalons à guêtres internes). Il ne faut pas beaucoup de neige sur le dessus des bottes pour se mouiller les pieds.

9. Bloquez la vapeur

Toujours froid ? Portée près de la peau ou sur une chaussette de base mince, une doublure pare-vapeur empêche la transpiration de pénétrer dans vos chaussettes et bottes extérieures et garde l’air chaud près de votre peau. Vous cherchez à économiser de l’argent ? Utilisez des sacs d’épicerie en plastique au lieu de sacs d’épicerie.

Cette solution est faite en cas de grand froid et sur une courte durée. En effet, cela laisse peu respirer vos pieds.

10. Séchez les bottes la nuit

Séchez vos bottes tous les soirs et commencez la journée comme il faut. Même si vous ne vous en rendez pas compte, l’humidité de vos pieds s’accumule dans les doublures même après une courte activité. Une fois que vos bottes sont mouillées, elles n’isoleront plus aussi bien. Chaque soir, je sors mes doublures et semelles intérieures pour m’assurer que mes bottes sont bien sèches.

Bonus : « Cours Forest, cours ! »

Si vous commencez à sentir le froid se glisser dans vos orteils, courez, skiez plus vite… ou faites des pompes. C’est incroyable comme l’activité physique crée de la chaleur corporelle et augmente le flux sanguin chaud vers vos extrémités.