Les 10 accessoires indispensables pour une randonnée de jour

Les 10 accessoires indispensables pour une randonnée de jour

Les 10 accessoires indispensables pour une randonnée de jour
Rate this post

Si vous commencez tout juste à faire de la randonnée, tout le monde ira de son petit conseil sur le matériel nécessaire. Certains conseils sont pertinents, d’autres non, mais vous finissez souvent avec une longue liste qui vous ferait ressembler à un chameau surchargé.

Si vous trouvez cela frustrant ou déroutant, ou pire, si vous envisagez de partir en randonnée sans les 10 Essentiels, j’ai rassemblé dans cet article ce qu’il vous faut.

Ce sont des suggestions basées sur ma propre expérience de marque ou de produit, avec comme objectif de proposer uniquement du bon rapport qualité/prix.

Mon but ici est de vous aider à comprendre EXACTEMENT ce que vous devez acheter, mendier, emprunter ou voler, afin que nous puissions vous emmener à l’extérieur et sur les sentiers (je vous laisse barrer les mentions inutiles !).

Les 10 éléments essentiels

Carte et boussole

Vous devez avoir sur vous une carte de la région où vous faites de la randonnée pédestre et apprendre comment trouver votre emplacement en fonction des points de repère et des jonctions de sentiers qui y sont indiqués. En France, beaucoup de parcours sont balisés, mais c’est toujours bien de prévoir un tel accessoire pour une longue sortie.

De plus, c’est bien de pratiquer cela, même si vous ne faites que de la randonnée dans un parc urbain. L’apprentissage de l’utilisation d’une boussole à un niveau de base peut toujours servir et reste simple. La première chose que vous apprendrez, c’est comment trouver le nord, ce qui est assez facile et vous aidera à orienter votre carte afin que vous puissiez savoir où vous êtes si vous vous retournez.

C’est souvent tout ce qu’il faut savoir pour s’y retrouver, mais c’est presque infaillible et ne dépend pas des piles. Les récepteurs GPS et les téléphones cellulaires ne font pas partie des 10 éléments essentiels pour cette raison. Vous pouvez les apporter si vous voulez, mais rien n’est plus fiable qu’une carte ou une boussole qui fonctionne qu’importe le lieu et la durée.

Voici une sélection de boussoles que je vous recommande :

Protection solaire

C’est toujours une bonne idée d’emporter un chapeau, un baume pour les lèvres et un écran solaire pour prévenir les coups de soleil lorsque vous êtes à l’extérieur. Les lunettes de soleil peuvent aussi être très utiles, particulièrement en hiver, pour prévenir la cécité des neiges (qui est temporaire). Si vous êtes très sensible au soleil, vous devriez également envisager de porter des vêtements spéciaux de protection solaire.

Comme je me dégarnis de plus en plus, j’ai le fâcheux souvenir de récents coups de soleil sur le crâne à la suite du non respect de ces consignes. Le soir, de grosses migraines et une peau qui pèle inélégamment m’ont vite rappelé à l’ordre.

Isolation

La quantité de vêtements et d’isolation supplémentaires que vous apportez lors d’une randonnée dépend vraiment de votre lieu de marche (ville ou arrière-pays), de la température moyenne de jour et de nuit, et de la possibilité que vous soyez coincé à l’extérieur la nuit et de la hauteur.

Par exemple, si vous faites une randonnée printanière d’une journée en montagne, il est probablement préférable d’apporter une veste, un t-shirt, un chapeau et des gants au cas où vous seriez dehors après le coucher du soleil.

Éclairage

Vous devriez toujours avoir une lampe frontale ou une lampe de poche et des piles de rechange. Vous voulez assez de lumière pour vous promener après la tombée de la nuit si vous avez été retardé, ou pour camper si vous décidez de vous arrêter et d’attendre le lever du jour.

Personnellement, j’adore les lampes frontales qui me permettent d’avoir les mains libres pour me faire à manger, consulter la carte ou à avancer un peu de nuit.

Voici une sélection de lampes frontales :

Fournitures de premiers soins

Lorsque vous partez en randonnée, il est important d’apporter quelques fournitures de premiers soins pour vous ou pour les autres personnes avec qui vous faites de la randonnée. La chose la plus facile à faire est d’acheter une petite trousse de premiers soins personnelle. J’aime aussi l’adapter aux lieux et à la saison. Ainsi, en été, je n’oublie jamais les soins pour faire face aux piqûres de moustiques ou aux morsures de serpent.

Feu

Si vous devez passer une nuit à l’improviste parce que vous avez mal évalué la distance à parcourir, que vous vous êtes perdu, blessé ou que quelqu’un de votre groupe est blessé, vous devez pouvoir allumer un feu. Cela signifie que vous devriez vous entraîner à faire un feu et avoir les moyens d’en allumer un de façon fiable si nécessaire.

La façon la plus fiable que j’ai trouvée pour faire un feu est d’utiliser un acier à feu, qui est un dispositif semblable à une flûte à bec qui jette beaucoup d’étincelles, et un allume-feu comme des boules de coton qui ont été couvertes de vaseline. Vous pouvez également transporter des allumettes pour plus de commodité, mais elles peuvent devenir humides. Ne gaspillez pas votre argent en allumettes d’urgence qui brûleront 10 minutes sous l’eau ; ce n’est tout simplement pas nécessaire.

une randonnée en famille
Ces conseils de préparation sont encore plus importants quand vous êtes avec des enfants.

Multi-outils et kit de réparation

Vous n’avez pas besoin d’un gros couteau de survie lorsque vous partez en randonnée une journée sur terrain facile. En fait, les ciseaux sont plus une nécessité qu’un couteau, il est donc préférable d’apporter un couteau de l’armée suisse ou un multi-outil de type leatherman. Accompagnez cela avec un petit rouleau de ruban adhésif en toile et quelques épingles de sûreté, c’est tout ce dont vous avez vraiment besoin pour réparer le matériel cassé ou déchiré.

Nutrition

La randonnée pédestre est un exercice physique qui peut être intense en cas de forte montées ou de conditions climatiques difficiles. Vous devez manger pour maintenir votre corps en forme si vous faites de la randonnée pendant plus de quelques heures. Il est bon d’apporter des collations saines avec un bon équilibre de glucides, de protéines et de gras ou un sandwich si vous prévoyez faire de la randonnée toute la journée.

Hydratation

Lorsque vous partez en randonnée, il est important d’apporter de l’eau avec vous et de la boire généreusement. Je bois habituellement un litre d’eau avant de partir en randonnée et je bois ensuite un litre toutes les deux heures. Vous vous sentirez mieux si vous restez hydraté, surtout s’il fait très chaud ou très froid, l’eau vous aidera à digérer les collations ou les repas et à éliminer les déchets.

Si vous faites une randonnée toute la journée, il est souvent bon d’emporter un filtre à eau ou des comprimés de dioxyde de chlore pour pouvoir purifier l’eau d’un lac ou d’un cours d’eau lorsque vous n’en avez plus. Je transporte rarement plus de 5 litres d’eau et je me réapprovisionne simplement à partir de sources naturelles au besoin.

Quand vous buvez, faites-le régulièrement et via des petites gorgées pour éviter les ballonnements.

Abri d’urgence

Il est utile de transporter un abri d’urgence comme une couverture d’urgence, un bivouac ou un sac de couchage chaud si vous avez froid / êtes mouillé ou si vous devez camper de façon imprévue.

Si cela se produit, il est important d’éviter de vous allonger directement sur le sol froid toute la nuit, car cela aspirera la chaleur de votre corps.

Je ne prends pas de duvet quand je reste sur des chemins de ville ou que je fais de courtes boucles. Mais, quand je m’enfonce dans la forêt ou dans la montagne sur des parcours peu fréquentés et pour plusieurs, j’emporte un duvet. Il n’est pas lourd et peut me sauver en cas d’imprévu.

Voici une sélection de duvets chauds et simples à transporter en randonnée :

Autres éléments essentiels suggérés pour une randonnée

Voici quelques autres articles qui sont très utiles à avoir lorsque vous partez en randonnée.

  • Du papier toilette et une truelle pour creuser un trou afin d’enterrer vos déchets.
  • Gants ou doublures de gants pour garder vos mains au chaud
  • Veste et pantalon de pluie. Idéal s’il y a du vent et qu’ils fournissent une isolation supplémentaire.
  • Une feuille de papier contenant vos coordonnées en cas d’urgence et une liste des médicaments que vous devez prendre chaque jour.
  • Sacs pour chien, pour que vous puissiez empaqueter les crottes de chien si vous faites de la randonnée avec votre chien.

Cette liste est loin d’être exhaustive. Avec l’expérience, vous saurez la compléter selon votre parcours (ex : balise GPS lors d’une sortie sur une montagne enneigé pour pouvoir être secouru en cas d’avalanche).

Conseils vestimentaires

Ne portez pas de vêtements en coton ou partiellement en coton, parce qu’ils sèchent très lentement s’ils deviennent humides. Portez toujours des vêtements synthétiques ou en laine parce que c’est beaucoup plus sûr.

Gardez votre corps chaud sans pour autant vous surcharger.

Choisir le bon forfait journalier

Vous avez besoin de transporter les 10 éléments essentiels dans un sac à dos pour la journée. Je vous conseille une taille comprise entre 25 et 40 litres, en fonction de la durée de vos randonnées.

Si votre randonnée est en zone urbaine ou que vous partez moins de 4 heures, vous pouvez sûrement prendre un sac plus petit. Mais, si vos randonnées durent plus de 4 heures, ou si vous marchez sur un terrain plus accidenté, vous pourriez aussi avoir besoin d’un sac plus grand pour la journée afin de pouvoir transporter plus de nourriture, d’eau et d’isolant.

Personnellement, j’aime les sacs de rando qui ont beaucoup de poches extensibles extérieures et un compartiment de rangement intérieur un peu organisé. Je mets tout ce dont j’aurai besoin pendant la journée à l’extérieur du sac – des bouteilles d’eau, un coupe-vent ou un imperméable, un chapeau, des collations et ma carte dans les poches extérieures, et je range tout le reste dans le sac.

Avoir une telle organisation vous permet de trouver rapidement vos objets. Vous évitez de perdre du temps ou de vous énerver en fouillant votre sac à chaque arrêt et si vous marchez en groupe, vous n’ennuyez pas vos camarades qui finissent par se demander comme vous vous débrouillez.